histoire-du-cap-hollandais-afrique-du-sud-decouverte
  • Arnaud

  • 01Oct 18

L’histoire du Cap que vous devez connaître

Coin tumultueux d’Afrique australe connu à l’origine sous le nom de Cap des Tempêtes (Cape of Storms), l’histoire du Cap vous émouvra et enrichira.

Histoire du Cap : arrivée des premiers européens

Des communautés de personnes vivaient dans la région du Cap bien avant le début de l’ère chrétienne, survivant grâce à la chasse, à la pêche et à la cueillette de plantes et de racines comestibles. Ils étaient les ancêtres du peuple Khoisan des temps modernes. C’étaient des chasseurs-cueilleurs qui vivaient dans de petits groupes peu structurés, très mobiles en raison de leur dépendance au gibier, donc aussi très dispersés.

histoire-du-cap-compagnie-indes-orientales-afrique-du-sud-decouverte

Avant que les Néerlandais n’arrivent au Cap, les San commerçaient avec leurs voisins parlant bantou du bétail et, dans une moindre mesure, du fer et du cuivre. Après l’arrivée d’hommes venant d’Europe, ils ont échangé leur bétail contre du tabac et ont commencé à jouer un rôle de courtier dans le développement du commerce entre les Européens et les tribus Xhosa de l’est.

En 1487, le marin portugais Bartholomeus Dias entreprit de trouver une route maritime vers l’est. En naviguant le long de la côte ouest de l’Afrique, ses navires ont fait face à une terrible tempête, qui les a éloignés de la côte. Une fois la tempête passée, ils ont repris leur route en direction de l’est, dans l’attente d’atteindre la côte. Après plusieurs jours de navigation sans aucun signe d’atterrissage, ils changèrent de direction et se dirigèrent vers le nord pour finalement atterrir à l’embouchure de la rivière Gouritz sur la côte est de l’Afrique le 3 février 1488. Dias et son équipage furent les premiers Européens à se retrouver autour du Cap, bien que ce ne fut pas l’objectif au départ.

Voyage dans l’histoire du Cap : les lieux à visiter

Le château de Bonne-Espérance, une forteresse maritime construite par les colons hollandais, est un lieu unique et une mine d’Histoire. Il a été construit entre 1666 et 1679 par la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. C’est le plus ancien bâtiment colonial en Afrique du Sud, élément essentiel de l’histoire du Cap. Sa position marque le rivage d’origine avant que des années de remise en état ne modifient le littoral de la Table Bay.

Dirigez-vous vers les Company Garden, où l’entrepôt d’origine a été construit à la fin des années 1600. Il abritait des fruits et de l’eau pour les navires qui passaient, et il fut ensuite transformé en une maison connue sous le nom de Groote Schuur (traduit de l’afrikaans par Big Shed, grand hangar en anglais). C’était aussi le lieu de la signature de l’historique “Groote Schuur Minute” entre Nelson Mandela et F.W. De Klerk, alors président d’Afrique du Sud, le 4 mai 1990.

histoire-du-cap-compagny-gardens-afrique-du-sud-decouverte

Dans cette zone, vous pouvez également explorer la pavée Government Avenue, où vous pourrez voir des bâtiments historiques tels que Tuynhuys, la résidence du président du Cap et le South African Museum.

En accord avec ce type d’atmosphère, la Compagnie néerlandaise des Indes orientales a construit un pavillon pour esclaves juste à côté des jardins. L’ancienne Loge des Esclaves sur Church Square a été construite en 1679 pour abriter des milliers d’esclaves qui ont fait l’histoire du Cap. Ce musée est ouvert au public moyennant des frais minimes. Beaucoup d’esclaves venaient de Malaisie et s’étaient installés à Bo-Kaap. Aujourd’hui, vous pouvez visiter les maisons en terrasses colorées de la région, goûter à la nourriture locale et écouter les histoires fascinantes. Comme beaucoup de Malais sont musulmans, l’appel à la prière peut être entendu au lever et au coucher du soleil.

histoire-du-cap-church-square-afrique-du-sud-decouverte

Dans la ville, vous verrez souvent des zones qui ressemblent à des cicatrices – des blocs vides entre de grands bâtiments. Les retraits forcés sous l’apartheid ont touché les communautés locales. Pour comprendre les dégâts causés par les déménagements, le District Six Museum (nous reviendrons sur ce lieu d’histoire unique en son genre lors d’un prochain article) retrace le parcours – et tente de donner un sens à ce qui se passe maintenant, alors que Le Cap se gentrifie.

Pour goûter à la culture vivante d’aujourd’hui et voir comment les communautés se sont réajustées depuis 1994, des visites dans les townships vous feront découvrir l’histoire en devenir. À l’origine des régions où les gens ont été envoyés, les cantons sont maintenant des centaines de milliers de foyers. Pendant que vous y êtes, visitez des centres d’artisanat, voyez comment le développement durable transforme des vies et profitez d’un barbecue traditionnel (le fameux braii).

Aucune visite au Cap n’est complète sans une visite à Robben Island, l’une des prisons les plus célèbres du monde. Durant l’apartheid, de nombreux combattants de la liberté sud-africains y ont été envoyés, y compris Nelson Mandela. L’île a une qualité inquiétante avec ses mouettes à roues, ses fosses calcaires, ses phoques et sa flore modeste. La visite du musée est présentée par des ex-détenus, faisant de ce site du patrimoine mondial l’un des plus émouvants de votre vie…

Pas réflexions au sujet de « L’histoire du Cap que vous devez connaître »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES